Gratitude

0 commentaires

Le mythe d'Orphée

Etant en formation de biodanza, je n'ai pas alimenté le blog pendant ces trois derniers jours.

Durant ce week-end, nous avons dansé les mythes grecs et notamment la descente aux enfers d'Orphée.

Ce mythe parle de confiance et c'est pourquoi je veux vous le partager aujourd'hui.

 

La femme d'Orphée, Eurydice, l'une des Dryades, fut mordue au pied par un serpent. Elle mourut et descendit au royaume des Enfers. Orphée y descendit et put, après avoir endormi de sa musique enchanteresse Cerbère, le monstrueux chien à trois têtes qui en gardait l'entrée, et les terribles Euménides, approcher le dieu Hadès. Il parvint, grâce à sa musique, à le faire fléchir, et celui-ci le laissa repartir avec sa bien-aimée à la condition qu'elle le suive et qu'il ne se retourne ni ne lui parle tant qu'ils ne seraient pas revenus tous deux dans le monde des vivants. Alors qu'Orphée s'apprêtait à sortir des Enfers, n'entendant plus les pas de sa bien aimée, impatient de la voir et ayant peur que son amour lui échappe, il se retourna, perdant à jamais Eurydice.

 

Orphée a eu un moment de doute et il perdit sa bien-aimée à jamais.

Que peut-on retenir de ce mythe ?

Gardez toujours la confiance en vous, et la foi en l'Univers, ne regardez pas en arrière, allez de l'avant. Tout est possible.

 

Nous avons dansé ce mythe avec la consigne d'avoir confiance jusqu'au bout !

C'était magique ! La confiance que j'avais en moi et en l'Univers me donnaient des ailes. Je me suis sentie puissante, soutenue, pleine de confiance pour aller au bout de mon projet de reconversion professionnelle, confiante en moi et en l'Univers pour l'animation de mes ateliers et l'attraction des participants.

Just do it ! Yes I can !

0 commentaires

Bonheur / Malheur

0 commentaires

Amour

L’île aux sentiments


Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir,l'Orgueil, ainsi que tous les autres : l'Amour y compris.
Un jour, on annonça aux sentiments que l'île allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux
et partirent. Seul l'Amour resta. L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment. Quand l'île fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide.
La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau. L'Amour lui dit : Richesse peux-tu
m'emmener ?
Non, car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai pas de place pour toi répondit la
Richesse.
L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil qui passait aussi dans un magnifique vaisseau :
Orgueil, je t'en prie !
Je ne puis t'aider Amour, tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau lui répondit
l'Orgueil.
La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda : Tristesse laisse moi venir avec toi. Oh ... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule ! lui répondit à son tour la Tristesse.
Le Bonheur passa aussi à côté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendit même pas l'Amour l'appeler !
Soudain, une voix dit : Viens Amour, je te prends avec moi.
C'était un vieillard qui avait parlé. L'Amour se sentit si reconnaissant et si plein de joie qu'il en
oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en
alla.
L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir :
Qui m'a aidé ? C'est le Temps répondit le Savoir.
Le Temps ? s'interrogea l'Amour. Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ?
Le Savoir sourit, plein de sagesse et répondit : C'est parce que seul le Temps est capable de
comprendre combien l'Amour est important dans la vie.


Je ne connais pas l’auteur/e de cette histoire

0 commentaires

Un extrait de "la puissance de la Joie" de Frédéric Lenoir

0 commentaires