L’impermanence des choses

Que vous soyez heureux ou malheureux, souvenez-vous : "Cela aussi passera". Cette clé vous permet de devenir maîtres de vos humeurs au lieu d'en être les victimes.

 

Malgré toutes ses richesses, un grand roi se sentait frustré. Qui plus est, un pays voisin plus puissant que le sien se préparait à l'attaquer. Le roi avait peur de la mort, de la défaite, du désespoir, de la vieillesse. Aussi, appela-t-il ses sages et leur dit-il : "Je ne sais pourquoi, mais je dois trouver un certain anneau... un anneau qui me rendra joyeux quand je suis malheureux et qui aura le pouvoir de me rendre triste quand je suis heureux."

Il demandait une clé, une clé avec laquelle il pouvait ouvrir 2 portes : la porte du bonheur et la porte du malheur. Que demandait-il ? Il demandait la maîtrise de ses humeurs. Il désirait devenir maître de ses humeurs, il ne voulait plus en être la victime.

Les sages se consultèrent, mais ne purent trouver de solution. Finalement ils se rendirent chez un mystique soufi pour lui demander conseil. Le Soufi retira simplement un anneau de son doigt et le leur donna en disant : "Il y a une condition. Donnez-le au roi, mais dites lui qu'il ne devra regarder sous la pierre que lorsque tout sera perdu, que la confusion sera totale, l'agonie complète, et qu'il sera dans l'impuissance absolue. Sinon, il ne comprendra pas le message."

Le roi obéit. Son pays était perdu, il s'enfuyait du royaume pour essayer de sauver sa vie. L'ennemi le poursuivait, il pouvait entendre les chevaux...puis son cheval s'effondra, alors il courut à pieds...et arriva dans un cul-de-sac : il n'y avait devant lui qu'un gouffre !

Au dernier moment, il se souvint de l'anneau. Il l'ouvrit, regarda derrière la pierre et trouva le message : "Cela aussi passera"

 

Perles de sagesse ; le tarot d'Osho carte 35 La maîtrise des humeurs

On pourrait dire aussi "lâcher-prise et accepter ce qui est".

Nos souffrances, c'est nous qui nous les créons parce que nous n'acceptons pas ce qui est. On voudrait que les choses ou les gens soient différents et on se fait souffrir.

Quand on arrive à lâcher-prise et accepter ce qu'on ne peut pas changer, la vie devient plus facile.

Écrire commentaire

Commentaires: 0